-->

Télécharger LE BONHEUR N’ATTEND PAS pdf gratuit

LE BONHEUR N’ATTEND PAS

Extrait :
C’était la troisième fois de la semaine que la climatisation était en panne à
l’Hospital de Clinicas, et la chaleur était si étouffante que les infirmières en
étaient venues à défiler entre les lits avec des ventilateurs à piles pour rafraîchir
les patients des soins intensifs. On en avait reçu un lot de trois cents dans un
carton : c’était un homme d’affaires spécialisé dans l’import-export,
reconnaissant d’avoir survécu à une attaque cardiaque, qui en avait fait don à
l’hôpital. L’un des rares patients de l’établissement qui se sentait encore assez
riche pour se permettre de faire des cadeaux.
Les petits appareils en plastique bleu s’étaient cependant avérés aussi peu
fiables que ses promesses de réapprovisionner l’hôpital en médicaments et en
équipements. Dans les couloirs dégoulinants de la chaleur bruyante d’un été à
Buenos Aires, on entendait retentir les jurons des infirmières, même les plus
dévotes, qui tentaient désespérément de réanimer les ventilateurs : « ¡Hijo de
puta ! »
Je ne prêtais pas attention à la chaleur. Je tremblais d’une peur glaciale, celle
d’un homme sage-femme tout juste sorti de l’école à qui l’on vient d’apprendre
qu’il va procéder à son premier accouchement. Beatriz, la tutrice qui m’avait
supervisé pendant la formation, m’avait annoncé la nouvelle d’un air faussement
détendu, avec une bonne claque sur l’épaule assenée de sa main bronzée et
potelée. Puis elle était partie essayer de voler de la nourriture en gériatrie pour
nourrir l’une de ses jeunes mamans.
— Ils sont dans la numéro 2, m’avait-elle dit avec un geste vers la salle de
travail. Multipare, déjà trois enfants, mais celui-là refuse de sortir. Difficile de le
lui reprocher, pas vrai ?
Format : pdf 
Taille : 3 MB 
Langue : français 



Passez à la page suivante pour le téléchargement


Téléchargement : 
Le téléchargement est gratuit et facile disponible en Format pdf 
Cliquez ici pour télécharger

Lisez-le aussi