Télécharger Le cerveau volontaire pdf gratuit

Le cerveau volontaire


Extrait :

L'existence d'une zone du cerveau contribuant à l'action et aux mouvements a longtemps posé un problème aux ana- tomistes et aux neurologues. De nombreux obstacles ont dû être franchis avant que l'idée même d'un contrôle des mou- vements par le cerveau puisse être acceptée. Le premier obstacle, qui nous paraît banal aujourd'hui, était celui de l'« effet à distance ». Imaginez un chirurgien du début du xVIur siècle sur un champ bataille, face à un blessé dont le bras gauche est paralysé ou animé de convul- sions et qui présente pour toute lésion une plaie sur le côté droit du crâne. La première réaction du chirurgien n'est-elle pas d'examiner le bras et d'y rechercher la cause de ce signe pathologique ? Certaines des théories de l'époque plaçaient l'origine des mouvements dans les muscles eux-mêmes. Ceux-ci étaient réputés dotés d'une propriété d'« irritabilité » facile à mettre en évidence par des expériences chez la gre- nouille : on déposait une goutte d'acide sur la peau d'une extrémité et on voyait les muscles du membre se contracter. La notion même de centre des mouvements situé dans la tête, à distance des muscles, ne coulait donc pas de source : elle s'opposait à d'autres expériences célèbres, toujours chez la grenouille, montrant que l'on pouvait encore provoquer la contraction des muscles d'une patte après décapitation de l'animal.

Format : PDF

Taille : 14 MB

Langue : français



Téléchargement :



Le téléchargement est gratuit et facile disponible en Format PDF profitez vous



Cliquez ici pour télécharger

Lisez-le aussi